mercredi 29 avril 2020

J45



L’Homme dort peu depuis le semi-confinement, quand il dort par contre, il pourrait y avoir un cerf qui brâme dans la chambre qu’il ne l’entendrait pas. Donc il ignore les pleurs de Bébé Stitch qui vérifie que nous ne nous sommes pas fait la malle durant la nuit.

Alors je me lève ou je dois le réveiller pour qu’il se lève, résultat, je suis de toute manière éveillée et je ne me rendors pas avant 30-45 minutes. Ce matin à 5h, je cherchais le sommeil comme un sixtus dans une salle de bain, j’ai donc fait une méditation pour me mettre en état de détente et je me suis rendormie. C’est là que j’ai rêvé que L’Homme avait des tresses jusqu’en bas du dos, couleur orange, rouge, jaune (?), il dansait le zouk dans une vieille usine et moi je regardais des orques faire des figures magnifiques au clair de lune avec Yannick Noah. 

Quand Mini Pirate s’est réveillée, elle m’a raconté son rêve aussi embrouillé que le mien, où il était question de sauvetage, de noyade, de maîtresse et de lentilles beluga.

Bébé Stitch, je sens son sommeil parfois un peu léger, et souvent il se réveille pour avoir une petite discussion avec ses peluches, il proto-babille tellement fort que du coup il me réveille. 

Quant à  L’Homme, il passe simplement ses nuits à promener un bourdon en laisse. Et c’est tout.

Prise pas des questions existentielles sur le sommeil de tout un chacun, j’ai demandé à Roussette qui m’a dit qu’elle rêvait du coq sans ses plumes, les phasmes d’Usain Bolt et Grochâ de la guerre du Kippour. 

Moi je rêve juste d’un monde meilleur et que L’Homme change la couleur de ses tresses.

Phrases du jour :

Je suis au bout de la poulette. Moi
Non… de l’Aromat ! Mini Pirate
Mais c’est une laisse rétractable. L’Homme


Aucun commentaire:

Publier un commentaire