samedi 18 avril 2020

J34


Comme j’ai pu être naïve. Au début du semi-confinement, j’ai pensé que 6 semaines plus tard, je revendrais mon PQ sur le net et que j’embrasserai mes potes sur la Place en dansant lors de concerts gratuits… HAHAHAHAHAAAAAAAA

6 semaines après, ça donne ça :

QUOIIIIIIII ???? Recommencer l’école, mais c’est pas un peu tôt ? 

Alors le tuto pour faire les masques… mince j’ai plus de polaire, tant pis, je mets de la toile cirée. Pourquoi L’Homme est tout bleu ?

Une lotion hydroalcoolique dans chaque poche, un distributeur de savon autour du cou, et un robinet sur le dos, je peux sortir tranquille.

Je fais de tels détours quand je croise quelqu’un que chaque fois je me retrouve dans un endroit qui n’était pas prévu.

Dès que Mini Pirate s’éloigne de 2m32, elle me manque ! Ça va être facile la reprise .

Je veux plus que L’Homme aille à l’école, il est beaucoup trop petit. Tant pis, il ira l’année prochaine quand ce sera plus sûr.

Je veux plus que ça s’arrête, je veux plus que ça continue, je veux que ça ne soit jamais arrivé. (Oui maman, je sais, c’est le roi qui dit je veux!)

Tout le monde m’énerve sur FB, j’ai passé mon temps a essayer de comprendre ce réseau et en fait c’est tout le temps pareil, on passe sa vie a essayer de montrer qu’on a un plus gros zizi que le voisin. Là, l’argument massue (pas de jeu de mots), c’est « comment j’ai réussi mon confinement en faisant ma farine moi-même, avec de la récup de croûtes dorées » ou « Je n’ai pas haussé le ton 1 minutes durant les 12 semaines de confinement, bien que nous étions dix-sept dans la caravane »… Mais grand bien t’en fasse, copine, moi j’ai hurlé à ta place. Ça fait la balance !

En gros je me sens complétement paumée. 

C’est pas du tout confortable.

Alors j’ai décidé de quitter tout le monde pour faire le point.

Je suis dans le poulailler.



Phrase du jour :

Demain je vous dis comment on sauve le monde et comment on sort d’un poulailler…Moi

M’en fous,j’ai le lit pour moi…L’Homme



Aucun commentaire:

Publier un commentaire