samedi 2 mai 2020

J48


           

Je plaide coupable.

C’est moi qui ai décidé de donner un nouveau départ dans notre maison, comme un renouveau… A une semaine de la reprise scolaire et après 7 semaines à sentir des pieds dans cet appartement, la tornade Nina a encore frappé.

J’ai eu envie de changer les habitudes et déplacer les meubles dans la chambre conjugale puis celle de Mini Pirate afin que nous recommencions à nous cogner aux meubles la nuit.
La tâche n’est pas facile pour que tout le monde collabore. Il y en a toujours un qui fait autre chose : pendant que Bébé Stitch déplace la bibliothèque, tu es sûre que L’Homme est en train de jouer au Duplo ! Tu demandes à Mini Pirate de finir de démonter le lit, c’est là que L‘Homme veut un biscuit. Bref, c’est hyper énervant.

Donc je me suis forcément fâchée et j’ai menacé tout le monde du pire, comme reconstruire les solides géométriques en papier pour Mini Pirate, ou demander à L’Homme de plier ses t-shirts par ordre alphabétique et Bébé Stitch d’aller faire l’effort de se changer tout seul, certain y arrive. Non mais.

Après avoir vissé, collé, peint, joué, crié, pleuré, branché, épousseté…. Ben c’est très joli chez nous. Il y a toujours 15269822325 choses de trop, mais le jour où l’on arrivera à épurer, il faudra que L’Homme et Mini Pirate partent en vacances quelques semaines pour que je puisse agir seule. Enfin. Et comme on ne va pas pouvoir quitter le pays avant un certain temps encore, je suis en train de leur vendre la belle région de Couvet pour cet été.


Phrases du jour :

Demain je déménage le poulailler et je le mets dans notre chambre. Ça fera plus nature. Moi
Rroooh..y’a qu’une saison à Black Summer..  L’Homme



Aucun commentaire:

Publier un commentaire