dimanche 29 mars 2020

J14


Ça c’est un spectacle ! L’humain confiné. J’en ai parlé aux phasmes, ils n’en pensent pas moins…

Moi, c’est Grochâ, l’amour de la vie de Nina, j’ai un pelage roux et je suis somptueusement beau, entre le tigre et l’ours. Sans vouloir me la péter bien sûr.

Revenons-en à mes humains, L’Homme a l’air d’énerver beaucoup Nina qui a l’air d’énerver beaucoup L’Homme. Mini-Pirate court partout en chantant « bim bam boum », certainement une chanson prémonitoire.. et le bébé, il fait toujours des bulles.

Je me demande quand même: qu’est-ce qu’ils foutent tous chez moi à se laver les mains ? Pourquoi la petite n’est plus à l’école ? Pourquoi je mange moins bien qu’avant ? Pourquoi ils froncent les sourcils une fois les enfants couchés ? Pourquoi est-ce que l’on me caresse en me serrant tout fort en me disant « toi, tu es libre »?.. 

Libre de quoi ? 

Eux aussi ils sont libres, mais ils n’ont jamais vu que c’était eux qui s’enfermaient dans des cases, ils s’enferment dans des maisons, puis dans des chambres, puis même dans un côté de lit. 

Ils ne se respirent plus, ne se tournent plus autour parce qu’ils ont des trucs à faire comme respirer de la fumée ou regarder leurs téléphones. Ils ne se mordillent plus, ils ne jouent plus à cache-cache, à part les petits humains. 

Les humains sont chez nous. Ils pourraient être chez eux s’ils se comportaient comme des animaux !


Phrase du jour :


Chabada badaaaaaaaaaaa pom pom pom chabada badaaaaaaaaaaa  Grochâ





Aucun commentaire:

Publier un commentaire